ACP-UE : Convergence de vues sur les priorités économiques d’un futur accord

ACP-UE : Convergence de vues sur les priorités économiques d’un futur accord

Le nouveau partenariat Afrique-Caraïbes-Pacifique/Union européenne est en bonne voie. Les principaux négociateurs, réunis samedi dernier à New York en marge de la 74e Assemblée Générale des nations unies consacrée au climat, sont arrivée à une  convergence de vue les priorités économiques du futur accord.

 

Le nouvel accord en négociation sous l’égide des négociateurs en chef, le commissaire Mimica (UE), et le ministre togolais, Robert Dussey (ACP) devra gérer  les futures relations entre les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et l’Union européenne après 2020.

 

Réunis à New York samedi donc, le cadre économique de ces relations a été précisé

 

Prof Robert Dussey s’est dit « ravis » du travail accompli par les négociateurs depuis la dernière réunion.

 

« Nous avons fait d’excellents progrès ensemble, et je remercie tous ceux qui ont œuvré sans relâche pour faire avancer la base commune et les protocoles régionaux » a déclaré Robert Dussey assurant du « respect » de l’engagement de « conclure un accord qui produira un résultat gagnant-gagnant pour les ACP et l’UE ».

 

Du côté de l’Union Européenne, Neven Mimica, commissaire chargé de la coopération internationale et du développement et négociateur en chef de l’UE, s’est réjouit de ce que « le futur accord devient chaque jour un peu plus précis » un an seulement après le début des négociations.

Abonnez vous à la newsletter

Le texte approuvé samedi dernier à New York, porte sur « les priorités économiques dont l’objectif est de stimuler la croissance, la création d’emplois et de meilleures conditions de vie pour tous ». Cette victoire d’étape doit permettre de booster le processus pour vite parvenir à un accord.

 

«  Aujourd’hui, nous avons approuvé ce texte … mais le temps file et je compte sur tous les partenaires pour faire le nécessaire pour parvenir rapidement à un accord que nous souhaitons tous: moderne et ambitieux » a soutenu Nevem Mimica

 

A venir

 

Les négociations sur les parties restantes de l’accord se poursuivront au cours des prochaines semaines avec des discussions sur les dispositions générales, la coopération internationale, les moyens de coopération, le cadre institutionnel et les dispositions finales.

 

Parallèlement, les discussions sur les trois partenariats avec chaque région vont s’intensifier. Les négociateurs en chef devraient discuter des progrès réalisés dans les trois piliers régionaux lors de leur prochaine réunion, prévue pour octobre.

 

Pour rappel, l’accord de Cotonou qui régit actuellement les relations UE-ACP devrait expirer en 2020. Les négociations sur un nouveau partenariat ACP-UE ont été lancées en septembre 2018.

 

Le futur accord devrait inclure des piliers régionaux spécifiques, axés sur l’action et centrés sur les besoins de chaque région. La première série de consultations sur les piliers régionaux s’est achevée au printemps 2019.

 

Le futur partenariat ACP-UE servira à renforcer davantage les liens politiques étroits entre l’UE et les pays ACP sur la scène mondiale. Ensemble, les pays ACP et l’UE représentent plus de la moitié des pays membres des Nations unies et plus de 1,5 milliard de personnes.

 

Ken LOGO

Chargement...