Faure Gnassingbé sera Candidat en 2020 selon Klassou

Faure Gnassingbé sera Candidat en 2020 selon Klassou

Faure Gnassingbé sera Candidat à sa propre succession en 2020 pour un 4e mandat de 5 ans. C’est Komi Sélom  Klassou, le Premier ministre togolais qui fait l’annonce selon une dépêche publiée ce mardi par le confrère togobreakingnes.info

 

Klassou, soutient le confrère, a fait cette annoncé lundi lors ‘un entretien avec une délégation du parti communiste chinois  PCC. Mieux, il annonce une tournée d’explication de cette candidature à travers le pays pour convaincre les togolais à l’évidence de cette candidature.

 

« Le parti se mobilise pour occuper le terrain et expliquer à nos populations, pourquoi il faut donner le suffrage au président, j’ai nommé le président de la république, Faure Gnassingbé pour que la paix et la sécurité qui sont les gages d’un développement durable puissent perdurer dans notre pays… », a indiqué Klassou cité par Togo Breaking News qui ajoute plus loin le fond de la pensée du premier ministre quand au message qu’il compte véhiculer à travers cette tournée.

« Dans quelques mois, nous avons des enjeux. Et pour des raisons que vous avez évoquées, il faut tout faire pour que le président de la République continue la vision qu’il a pour ce pays. Notre pays qui veut devenir le hub dans la sous-région, a besoin d’un leader éclairé qu’est le président Faure Gnassingbé », a soutenu Komi Selom Klassou croyant fermement que ‘seul le Chef de l’Etat actuel est à même de garantir la paix et la sécurité à tous les togolais de toutes obédiences’.

Abonnez vous à la newsletter

Ce n’est pas la première fois que le premier ministre togolais évoque la candidature de Faure Gnassingbé à la présidentielle de 2020. Mais toujours sans confirmation du parti UNIR au pouvoir, même si le contraire étonnerait.

 

Il y a quelques jours, ou semaines, le mouvement des jeunes pour UNIR que dirige un des conseillers du président Faure Gnassingbé a déclaré qu’il soutient « une nouvelle candidature du président de la république togolaise ».

 

Arrivé au pouvoir en 2005 à la suite d’un coup d’état qui a été perpétré par l’armée juste après la mort de son père Gnassingbé Eyadema (38 ans de règne), Faure Gnassingbé a accepté de quitter le pouvoir face à la contestation de l’opposition et de la rue pour laisser place à des élections libres. Même si son élection a toujours été contestée, il a successivement été déclaré élu à la suite des présidentielles de 2005, 2010, puis 2015.

 

A presque 8 mois des prochaines élections présidentielles, son entourage évoque sa candidature avec une certaine sérénité pendant que d’autres croient qu’il désignera un successeur.

Dans le rang de l’opposition, on croit qu’il ne doit pas briguer un nouveau mandat même si les réformes constitutionnelles récentes qui limitent le mandat présidentiel désormais à deux fois 5 ans maximum et tout ce qui l’entourent, offrent à Faure Gnassingé la possibilité de se porter candidat. 
Ken LOGO

Chargement...