Les corps des 3 togolais morts au Maroc attendus à Lomé

Les corps des 3 togolais morts au Maroc attendus à Lomé

Les corps des trois jeunes togolais qui ont trouvé la mort au Maroc dans des circonstances non encore clarifiées le 05 Septembre dernier, seront rapatriés incessamment sur Lomé.

 

C’est ce que du moins, assure Prof Robert Dussey dans un tweet depuis la mi-journée. Dussey est le ministre togolais des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des togolais de l’extérieur

 

« Je voudrais rassurer tous nos compatriotes au Maroc que les corps de nos étudiants décédés seront rapatriés au Togo incessamment » a publié @rdussey remerciant par la même occasion le Royaume du Maroc pour « son assistance » au Togo dans ce moment de vives douleurs.

 

« Il s’agit de : – Adoule Kossi Amegno – Afotogbe Kokouvi Rodrigue – Noumouley Tchampio yao Mawoussi ». La nouvelle de leur disparition tragique a été annoncé par le même Dussey, il vous souvient le 07 Septembre toujours via son compte twitter.

 

Le tweet de Dussey réfère aussi à un communiqué de l’ambassade du Togo au Maroc titré « Rapatriement des corps des trois jeunes Togolais, victimes de noyade au Maroc » et publié sur le site de l’ambassade.

Abonnez vous à la newsletter

« L’Ambassade de la République Togolaise près le Royaume du Maroc, en référence à son communiqué N°652/ATRM/2019 en date du 10 septembre 2019 relatif au drame douloureux ayant entrainé le décès par noyade de trois (03) étudiants togolais boursiers du Royaume du Maroc à travers l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI) à la plage Sidi Moussa le 05 Septembre 2019 informe la communauté togolaise au Maroc ainsi que les familles endeuillées que le Gouvernement Togolais en collaboration avec les autorités marocaines compétentes œuvre inlassablement afin de procéder, dès que possible, au rapatriement des corps des victimes au Togo » informe Koudjo Adanou, le chargé d’affaires par Intérim de l’ambassade.

 

Koudjo Adonou assure que « les dernières formalités administratives »  relatives au rapatriement des corps sont en cours.

 

Il a réitéré ses « condoléances les plus attristées aux familles éplorées », et tient à rassurer la communauté togolaise au Maroc ainsi que les familles des victimes « du soutien et de l’accompagnement de l’Etat togolais pour l’obtention auprès des autorités marocaines des informations complémentaires sur les circonstances de ce drame ».

 

Ken LOGO

 

Chargement...