Libye: Plus de 1000 morts déjà dans un conflit pour le contrôle de la capitale Tripoli

Libye: Plus de 1000 morts déjà dans un conflit pour le contrôle de la capitale Tripoli

Plus de mille personnes ont été tuées et plus de 5 mille autres ont été blessées en 3 mois en Libye à la suite du conflit en cours pour la prise de contrôle de la capitale Tripoli.

 

C’est ce qu’a indiqué mardi une dépêche publiée par Anadolu citant un communiqué publié par l’OMS, l’Organisation mondiale de la santé.

Publié ce mardi 09 Juillet 2019, le communiqué indique que 1048 personnes, dont 106 civils, ont été tuées en Libye depuis avril dernier.

 

« 5558 personnes dont 289 civils ont été blessées lors des conflits en Libye » précise par ailleurs le communiqué.

 

Vendredi dernier, l’OMS a annoncé que le bilan du raid mené par les forces de Haftar contre un centre pour migrants à Tadjourah dans l’est de la Libye s’est alourdi à 53 morts et 130 blessés ».

Abonnez vous à la newsletter

Une nouvelle journée meurtrière 

 

Une autre dépêche publiée ce mardi par Andolu a indiqué que « des éléments armés appartenant à l’organisation terroriste Daech ont attaqué dans la journée du mardi 09 Juillet 2019, l’accès d’un champ pétrolier au sud-est de la Libye ».

 

Conséquence de cette attaque: Cinq personnes, dont 3 terroristes de Daech, ont été tuées, a indiqué la dépêche, citant comme source des médias locaux.

 

« La chaîne locale 218 News (privée) a rapporté que « des membres de l’organisation terroriste Daech ont mené ne attaque contre l’accès du champ pétrolier de Zoueitina (à 15 kilomètres de la ville de Zillah) » indique la dépêche.

Le journal Bawabat al-Wassat (privé) a rapporté, citant des sources locales, que « les affrontements ont fait 2 morts dans les rangs des agents de sécurité, tandis que 4 autres ont été enlevés, tandis que 3 membres de Daech ont été tués, dont un dirigeant appelé Ahmed Bin Nasser », a soutenu la dépêche.

 

Pour rappel, cette attaque survient deux jours après une vidéo montrant des éléments armés de l’organisation terroriste au désert libyen, dans laquelle ils menaçaient les forces du général à la retraite Khalifa Haftar.

 

La rédaction

Chargement...