Rapport LTDH 2019 : Tortures, 5 morts, 78 détenus

Rapport LTDH 2019 : Tortures, 5 morts, 78 détenus

La ligue Togolaise des droits de l’homme a rendu public ce mercredi à Lomé son rapport 2019 sur la situation des droits de l’homme au Togo. Un document de 35 pages titré « Togo : La Terreur contre le Peuple ».

 

C’était au cours d’une conférence de presse animée au siège de la ligue en présence d’autres défenseurs des droits de l’homme du pays.

 

Il fait mention des cas de tortures dans les locaux du Service des Recherches et d’investigation de la gendarmerie nationale togolaise. Des cas de tortures que la ligue dénonce en appelant le gouvernement à ouvrir une enquête indépendante pour situer les responsabilités.

 

La ligue demande au gouvernement d’ouvrir une enquête indépendante et de poursuivre les auteurs de « ces actes ignobles » conformément à la loi.

 

Le rapport confirme sur la période du 31 juillet 2018 au 27Avril 2019, la mort par balles et par bastonnade de 5 (cinq) togolais à Lomé, Bafilo et Sokodé.

 

A ce niveau, la Ligue Togolaise des Droits de l’Homme appelle les autorités togolaises à « mette aux arrêts les agents des forces de l’ordre et de sécurité ou de forces armées, auteurs des cas de décès du 08 décembre 2018 à Togblékopé ainsi que dans les autres villes du pays »

 

Parmi les togolais mis aux arrêts dans le cadre des manifestations politiques, 78 demeurent encore dans les prisons du Togo, essentiellement à Lomé. La ligue demande leur libération, et surtout celle de Folly Satchivi, Président du Mouvement en aucun cas et de tous les leaders du PNP (Ouro-Djikpa Tchatikpi, Sébabé-Guéffé T. Nouridine, Kezire Azizou).

 

Le même rapport demande aussi au gouvernement togolais de protéger les défenseurs des droits de l’Homme en garantissant aux associations la liberté d’exercice. Il demande enfin à l’état togolais de garantir la liberté de manifestation conformément à la Constitution togolaise et à la loi N° 011 du 11 mai 2011 portant « Liberté de manifestation sur les lieux publics » 

 

Ken LOGO

Abonnez vous à la newsletter

Chargement...