RDC/Ebola: 7 nouveaux cas confirmés, 81 professionnels de la santé infectés depuis la réapparition de l’épidémie

RDC/Ebola: 7 nouveaux cas confirmés, 81 professionnels de la santé infectés depuis la réapparition de l’épidémie

Le ministère de la santé de la RDC, a annoncé lundi soir dans son bulletin quotidien, l’apparition de 7 nouveaux cas confirmés du virus Ebola dans le pays, a rapporté ce mardi l’Agence turques Anadolu

Il s’agit donc  de deux cas à Katwa, deux autres à Vuhovi, un à Mandima,  Beni et Oicha.

Selon Andolu Agency, un agent de santé figure parmi les nouveaux cas confirmés portant le cumul des cas confirmés / probables parmi les agents de santé à 81. Soit 7,4 % de l’ensemble des cas confirmés / probables avec 28 décès.

Les Quatre-vingt et un (81) professionnels de santé contaminés par le virus Ebola le sont dans deux provinces de l’Est du pays selon le bulletin quotidien du ministère congolais de la Santé.

Anadolu Agency indique que « le ministère de la Santé a fait savoir que 180 autres cas suspects sont en cours d’investigation. 

Partie de la province du Nord-Kivu le 1er août 2018, la dixième épidémie d’Ebola a atteint l’Ituri une semaine après. 

En première ligne contre Ebola, les professionnels de santé courent un risque élevé de contracter le virus dans la prise en charge des cas, en dépit de leurs kits de protection. 

Ils font d’ailleurs partie des personnes ciblées par une vaccination lancée depuis le 8 août 2018 et qui a déjà bénéficié à 93.689 personnes dans une trentaine de zones de santé, selon la même source. 

Dans ces deux provinces frontalières avec l’Ouganda, l’insécurité, la violence et la forte mobilité de la population, conjuguées à la désinformation et la réticence des communautés, rendent difficile la maîtrise de l’épidémie. 

Pour rappel, la maladie à virus Ebola se propage par contact soit avec des animaux infectés, soit avec des liquides biologiques de personnes infectées. Elle peut tuer jusqu’à 90 % des cas confirmés. 

L’actuelle épidémie est la deuxième la plus dévastatrice de l’histoire au monde après celle de 2014, qui a fait 11000 victimes en Afrique de l’Ouest. 

On estime à six mois le temps de travail et de lutte pour venir à bout de cette épidémie.

La rédaction

Chargement...