Togo/Alerte: La C14 en entretien avec Faure Gnassingbé

Togo/Alerte: La C14 en entretien avec Faure Gnassingbé

Faure Gnassingbé, le chef de l’état togolais et la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise sont actuellement en entretien au palais de la Présidence de la République.

La délégation de la coalition conduite par Antoine Folly de l’UDS-TOGO, discute avec le chef de l’état togolais de trois points cités dans un communiqué qui fait le tour des réseaux sociaux

Il s’agit dans un premier temps de « la situation des militants de l’Opposition et des organisations de la société civile encore en détention dans les prisons togolaises, des déplacés et réfugiés politiques ».

La coalition des 14 partis de l’opposition togolaise avait déjà annoncé que plusieurs dizaines de ses militants croupissent encore dans les prisons du Togo depuis les troubles que le pays a connu entre Août 2017 et le 20 décembre 2018, date de la tenue des législatives pour renouveler l’assemblée nationale togolaise.

Elle n’a sans cesse appelé à leur libération. Le gouvernement en a libéré plusieurs, mais, son effort est au delà insuffisant du point de vue des attentes de la C14.

Au point 2 des discussions, la coalition a souhaité dans sa lettre de demande adressée à Faure Gnassingbé une discussion « franche » sur « la mise en œuvre des réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales » et « l’organisation consensuelle des prochaines élections ».

Ces deux points avaient déjà fait l’objet de discussions et d’entente en 2018 sous la facilitation de la CEDEAO et les deux parties, devraient sur cette base aller aux législatives du 20 décembre 2018.

Conditions de réalisation non-remplies selon la C14, elle a boycotté le scrutin. C’est donc a première fois après le boycott que les deux parties se parlent directement de ces questions depuis au moins 5 ans.

La non résolution de ces points avant les locales et la présidentielle de 2020, pourrait être source de nouveaux conflits, selon plusieurs observateurs de la politique togolaise. 

La démarche est faite par la C14. Elle explique cette approche par « le point 25 du relevé des conclusions des journées de réflexion des 20 et 21 Février 2019 » qui indique que la C14 allait prendre contact avec les autorités gouvernantes pour trouver une issue favorable.

On en saura un peu plus en début d’après midi, l’audience est actuellement en cours.

Ken LOGO

Chargement...