Togo: Enregistrements lents, Kits chargés, la révision des listes fait des mécontents

Togo: Enregistrements lents, Kits chargés, la révision des listes fait des mécontents

Au troisième jour de l’opération de révision des listes électorales au Togo, le processus d’enrôlement souffre toujours des mêmes irrégularités.

 

Alors que la CENI vient d’annoncer un prolongement des opérations d’une journée, on s’interroge si cette solution permettra de répondre à l’impatience des togolais qui continuent de se déplacer en nombre vers les centres de recensement.

 

« Je ne sais pas si la CENI et le gouvernement le font exprès, mais on ne peut pas dire que l’objectif est d’enregistrer les togolais en âge de voter, et laisser les problèmes de Kit en l’état durant les trois jours pour nous dire qu’on a ajouté un jour supplémentaire » s’indignait toute à l’heure un homme accompagné de son épouse que Africa Full Success a interrogé au centre de recensement ‘Champs de Course’.

 

Il a indiqué très mécontent à Africa Full Success être venu depuis 07h du matin, mais n’a toujours pas sa carte d’électeur à 1h de l’heure légale de fermeture du bureau de recensement.

 

Les mécontentements s’expriment, il suffit d’entendre les propos des uns et des autres avec des accusations qui vont dans tous les sens.

Abonnez vous à la newsletter

Alors qu’il sonnait 16h TU, les différents centres que nous avons sillonné au centre ville de Lomé présentait les mêmes soucis: Un processus d’enregistrement très lent, des Kits qui mettent jusqu’à dix minutes pour opérer une simple recherche d’identité selon un témoignage d’un agent recenseur, obligeant les revendeuses qui ont laissé leur marchandises à abandonner toute la journée leur business, sans être sures de rentrer avec a carte d’électeur.

 

« Monsieur le journaliste, je suis fatiguée mais je n’ai pas le choix apparemment. Je veux avoir ma carte et je ne rentre pas avant de l’avoir » confiera une revendeuse de poisson au CEG des étoiles.

 

Preuve que la détermination de ceux qui réclament des cartes pour les locales, reste constante malgré les difficultés.

 

Un agent électoral a confié à Africa Full Success qu’ils font de leur mieux pour servir tout le monde et aurait souhaité qu’on leur envoie des kit supplémentaires pour mieux travailler.

 

« Hier vendredi par exemple, nous avons du travailler jusqu’à 18h20 avant de redonner rendez-vous aux autres ce samedi matin. Si on nous envoyait plus de Kit, je pense qu’on ferait mieux » a t-il déclaré soutenant que la faute est aux Kits.

 

« Si on doit mettre 20 min pour enregistrer une personne, voyez-vous même combien on peut enregistrer par jour alors que la demande va en croissant » détaillera t-il par la suite.

 

A cette allure, techniquement, la révision des listes qui prend fin dimanche à 16h va faire beaucoup de mécontents. Il n’est pas exclu que des milliers de togolais ayant la volonté de voter le 30 Juin prochain soient d’office sur le banc de touche, n’ayant pas la carte d’électeur.

 

Ken LOGO

Chargement...