Togo: Fulbert Attisso suspend son parti de la C14

Togo: Fulbert Attisso suspend son parti de la C14

A compter de ce 27 Février, le parti Togo Autrement de Fulbert Sassou Attisso n’est plus membres de la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise. A appris Africa Full Success

« Le Togo Autrement a décidé de suspendre sa participation à la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise » indique Fulbert Attisso dans un communiqué rendu public ce mercredi.

Le parti souhaite reprendre son indépendance pour dit-il assurer « sa mission de formation et d’éducation. Mais surtout, mobiliser et sensibiliser les populations afin qu’elles deviennent, elles mêmes, les actrices de leur libération ».

Le communiqué indique toute fois que, ‘le parti continue de croire dans l’unicité d’actions des forces démocratiques pour faire aboutir la lutte et reste ouvert à tout partenariat  politique sincère, résolument engagé dans la voie de la réalisation de l’Alternance’.

 

Pourquoi cette décision?

Il vous souvient qu’à la suite de la manifestation du 19 Août 2017 (ndlr, organisée par le PNP, Parti National Panafricain ,fortement réprimée par les forces de l’ordre et de sécurité togolaises appuyées par l’armée), et l’appel de Tikpi Atchadam, président du parti PNP à une large union pour une plus grande mobilisation en vue de faire partir Faure Gnassingbé du pouvoir, 14 partis de l’opposition togolaise dont celui de Jean Pierre Fabre (ndlr, chef de fil de l’opposition d’alors) se sont mis ensemble pour constituer la C14.

Ces partis sont ADDI- ANC – CAR – CDPA – DSA – FDR – LE TOGO AUTREMENT- LES DÉMOCRATES – MCD – PARTI DES TOGOLAIS – PNP – PSR – SANTE DU PEUPLE – UDS TOGO.

C’est ensemble que 18 mois durant, ces 14 partis ont fait descendre dans la rue des dizaines voire des centaines de milliers de togolais, pour faire tomber Faure Gnassingbé. Mais en vain. La C14 n’a pas obtenu sa revendication principale qui est le retour à la constitution de 1992, à laquelle s’ajoutait ‘l’effectivité du droit de vote des togolais de la diaspora’.

« Depuis 18 mois, la coalition n’a pas réussi à faire aboutir les revendications qu’elle a posées et à faire avancer la lutte pour l’alternance et le changement » s’offusque Fulbert Attisso dans son communiqué

Attisso estime qu’en s’engageant dans le C14 au lendemain du 19 Août 2017, son parti croyait en une dynamique qui allait mettre fin au règne du régime RPT/UNIR. Malheureusement  écrit – il, ‘cette mobilisation populaire s’est étiolée comme c’est toujours le cas depuis 1990’.

Partageant tout de même la responsabilité de cette nouvelle défaite, Fulbert Attisso croit avoir trouvé la cause évidente de cet échec: Une culture politique qui traîne depuis des années et qu’il faut changer.

Cette culture politique que le président du parti Togo Autrement n’explique pas du tout dans son communiqué, doit changer, sinon, les adeptes d’une nouvelle façon de faire la politique doivent la combattre. Voilà à quoi va certainement ressembler la prochaine lutte de cet ancien journaliste, devenu politicien depuis quelques années.

Aucune réaction de la C14 au moment où mettons en ligne cet article.

Ken LOGO 

Chargement...