Togo: Jean Pierre Fabre élu parmi les 7 maires de Lomé

Togo: Jean Pierre Fabre élu parmi les 7 maires de Lomé

Jean Pierre Fabre, l’ex chef de fil de l’opposition et président de l’ANC a été porté mercredi à la tête de l’une des 7 communes de la ville de Lomé (Golfe 4) ainsi que 3 autres de ses militants. A appris Anadolu

 

C’est à l’issue d’un vote serré entre lui et un certain Ajavon, candidat de son ancien parti l’Union des Forces de Changement –UFC. Il a recueilli 14 voix contre 9 lors du vote qui s’est déroulé dans les locaux de la mairie d’Amoutiévé au centre de la capitale togolaise.

 

Il sera secondé dans sa tâche au poste de 1er Adjoint au maire par son vice-président Me Isabelle Ameganvi qui a pris le dessus de Mme Lydia Adanlete, la candidate du parti UNIR au pouvoir 13 voix contre 10. Suivi de Tsolényanou Akouete de la C14, élu 2e maire adjoint

 

Le parti Alliance Nationale pour le Changement ANC de Jean Pierre Fabre a aussi pris 3 autres mairies de la capitale soit 4 mairie sur 7 au total. Alors qu’une 5e a été prise par Dr James Amaglo de la coalition C14 (opposition).

Abonnez vous à la newsletter

 

En sommes, il faut comprendre qu’à l’issue des récentes élections municipales qui ont tourné la page d’une exception de délégation de pouvoir qui a duré plus de trois décennies, la quasi-totalité de la capitale togolaise est à la solde de l’opposition extraparlementaire. Un résultat qui vient confirmer les résultats des précédentes élections donnant Lomé toujours favorables à cette opposition.

 

Cette majorité donnée à Jean Pierre Fabre lui donnera-t-il droit au poste de gouverneur de Lomé ? C’est une grande interrogation pour l’instant.

 

La nouvelle loi sur la décentralisation votée par les députés quelques mois avant les élections locales, prévoit que la capitale Lomé sera dirigé par un gouverneur désigné par le chef de l’Etat.

 

Faure Gnassingbé a toute la discrétion de choisir qui il veut, la loi ne lui impose aucune injonction à ce sujet.

 

Si jean Pierre Fabre n’est pas porté au poste de gouverneur de Lomé, il peut au moins espérer porter les couleurs de son parti à la présidentielle de 2020. Les élections pourront se tenir à la fin du premier trimestre de l’année. Le congrès du parti ANC pour ce choix éventuel est prévu pourle mois d’octobre prochain.

 

Avec Anadolu

Chargement...