Togo: La santé de Gilchrist Olympio fait débat, le parti affirme que l’homme est en bonne santé

Togo: La santé de Gilchrist Olympio fait débat, le parti affirme que l’homme est en bonne santé

« Gilchrist Olympio va bien comme un jeune. Contrairement à ce qu’on raconte, le président de l’UFC est en France pour ses affaires personnelles » c’est ainsi que Isaac Tchiakpé, conseiller de M. Olympio a réagi mardi soir aux informations qui circulent faisant état d’une évacuation du président de l’UFC sur la France après une chaude discussion avec les barons du pouvoir en place.

« Vous pouvez l’appeler et lui parler, vous vous rendrez compte de la réalité. si non, il sera à Lomé dès le début du weekend. J’invite tous les journalistes à faire le déplacement pour se rendre compte de l’évidence » a par ailleurs indiqué Tchiakpé.

Pour lui, après 80 ans, il est tout à fait normal que « l’homme attrape du froid, une grippe etc…. »

« J en nie pas que M. Olympio ait pu subir l’effet du froid, mais dire qu’il a été évacué, c’et du pur mensonge » a affirmé Isaac Tchiakpé à Africa Full Success

Il a dénoncé « une méthode politique destinée à nuire et à salir » au lieu de les affronter sur le débat d’idée.

Le parti de Gilchrist Olympio est en effet au devant de l’actualité depuis que par simple lettre introduite à l’Assemblée Nationale, il a réussi à bloquer le vote des 5 représentants de l’opposition parlementaire à la CENI dans le cadre de sa recomposition.

Le débat se fait essentiellement sur l’appartenance ou non du parti à l’opposition étant donné que le l’UFC est dans l’action gouvernementale depuis 8 ans maintenant.

L’ufc réclame un poste que la C14 ne veut en aucun cas lui concéder.

C’est alors même que le parti n’a pas encore fini le débat de sa représentativité à la CENI, qu’il se doit de défendre l’image de son leader dans les médias.

Les faits

Tout est parti de la publication dans sa parution de ce mardi par un journal togolais, reconnu très critique vis à vis du gouvernement de Faure Gnassingbé, l’alternative en l’occurrence, d’un article sur « les dessous de l’accord RPT devenu UNIR et l’UFC de Gilchrist Olympio ».

Alternative a affirmé que « les récentes positions prises par le parti UFC sont en train d’amener les responsables du parti UNIR à envisager de couper à M. Olympio des avantages indus (200 millions par an) et que celui-ci, pris de panique, aurait été affecté puis évacué sur paris pour des soins après de chaudes discussions avec les barons du parti au pouvoir ».

Ken LOGO

Chargement...