Togo : Le Nid, le MCD et le CAR en « coalition rénovée »

Togo : Le Nid, le MCD et le CAR en « coalition rénovée »

Le Nid, le MCD et le CAR ont annoncé vendredi soir à la presse la formation d’un nouveau regroupement de l’opposition extraparlementaire togolaise dénommée « Coalition Rénovée ».[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

 

Le Nid, c’est le parti de l’ancien ministre de la culture du Togo Gabriel Sassouvi Dosseh Anyron. Le MCD, Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le  Développement de Me Tchassona Traoré, ex parti membre de la C14, et le CAR, Comité d’Action pour le Renouveau de l’ancien Premier Ministre togolais Me Yawovi Agboyibo, aussi un ex parti membre de la C14.

 

« C’est par la voie démocratique qu’on peut arriver à bout du système en place. Cela suppose passer par des élections. Et dans les conditions qui sont les nôtres, il y a des pressions à exercer pour y arriver. Nous avons essayé de coupler les deux. Et ceux qui sont ici, sont des partis qui adhèrent sans la moindre réserve à la démarche préconisée » a expliqué Me Yawovi Agboyibo à la presse.

 

La Coalition rénovée, était une idée du CAR en conférence de presse il y a quelques semaines.

Abonnez vous à la newsletter

Me Yawovi Agboyibo présentait en effet à la presse un plan d’action pour rénover la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise basé sur le binôme pression et dialogue, et qu’il allait présenter à tous les acteurs pour un nouveau départ.

 

Visiblement, cet animal politique n’a pas réussi sa mission auprès de la C14. Mais sur le chemin, il a trouvé deux répondants : le MCD et le NID.

 

« Ce qui nous unit, c’est la méthode, Le CAR et le MCD ont toujours eu une convergence de vue sur les actions politiques et nous allons travailler pour gagner là où nous nous présenterons » a précisé Tchassona Traoré.

 

Les deux formations sont convaincues que la méthode du CAR, Pression et Dialogue est la meilleure. Les trois partis ont annoncé à la presse vendredi soir qu’ils s’entendront pour présenter des candidats communs aux locales selon l’encrage des partis dans les différentes communes du Togo.

 

A la faveur d’un scrutin présidentiel à 2 tours, les trois prennent l‘engagement aussi de soutenir le meilleur de toute l’opposition au deuxième tour, chacun pouvant faire acte de candidature par respect au principe de liberté reconnu au scrutin majoritaire à deux tours. Me Yawovi Agboyibo, président du CAR

 

La coalition rénovée s’oppose sur ce point à la C14 qui pense présenter un candidat unique à la présidentielle de 2020 et des listes communes pour les prochaines locales.

 

Le Togo organise le 30 Juin Prochain des élections locales historiques après 32 ans d’absence. La dernière étant sous le régime du parti unique.

 

La grande majorité de tous les acteurs s’engage pour ces élections. Elles doivent permettre d’élire dans 117 communes, plus de 1500 conseillers municipaux pour renforcer la gouvernance et le développement à la base.

 

Ken LOGO

Chargement...