Togo: Le plan d’action quinquennal permettra t-il à la HAAC d’améliorer son image et son efficacité?

Togo: Le plan d’action quinquennal permettra t-il à la HAAC d’améliorer son image et son efficacité?

« C’est le moins qu’on puisse lui souhaiter » a indiqué lundi soir Alphonse Ken Journaliste et SG du Syndicat National des Journalistes Indépendants du Togo – SYNJIT au terme de l’atelier qui a validé un plan d’action quinquennal de l’institution sur la période 2019-2023.

Il a émis ensuite le vœu que « les efforts consentis, et les moyens mis en jeu, permettent vraiment à la HAAC de se mettre au diapason de l’environnement médiatique togolais et jouer son véritable rôle de régulation et de promoteur de la liberté d’expression et d’opinion »

Cet atelier a été organisée par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication du Togo avec l’appui financer et technique du PNUD.

Il s’est déroulé à Lomé (hôtel du 02 Février) toute la journée et toutes les organisations professionnelles de la presse togolaise consultés dans le cadre du processus ont pris une part active à la rencontre.

Le document proposé et validé par trois experts mis à disposition par le PNUD, est un document de plus de 200 pages qui présente l’état des lieux de la situation actuelle de la haac, les visions et les orientations assorties d’un plan d’action détaillé et programmé sur la période des 5 ans. 

C’est un véritable plan de développement stratégique de la HAAC, félicité par les différents acteurs, et qui dans la mise en oeuvre coûtera en somme 3.362.995.700, soit un peu moins de 4 milliards de fcfa.

« Le pan d’actions issu de ce plan stratégique prévoit l’organisation de plusieurs activités. En remerciant les agences du système des nations unies, je voudrais leur lancer un appel à la mobilisation en faveur de la haac pour des fonds nécessaires à la mise en oeuvre du plan » a indiqué Wilibronde Pitalounani Telou, président de la haute autorité de l’audio visuel et de la communication avant la remise de copie séance tenante

Le plan d’action est décliné en cinq axes. Ils portent développement institutionnel et restructuration de la HAAC, renforcement de capacité en monitoring de la HAAC, amélioration et consolidation des cadres d’exercice et les capacités des professionnels et gestionnaires des médias, la communication et la publicité, amélioration du cadre inter-relationnel avec les acteurs de secteur des médias et de la communication et l’amélioration de l’image de marque de la HAAC en passant par le renforcement de la notoriété institutionnelle de l’institution qu’est la HAAC.

« Le gouvernement apprécie la planification des activités de la HAAC autour de 5 axes principaux en tant que priorités transversales » a déclaré Klassou Komi Sélom chef du gouvernement de la république togolaise saluant au passage, ‘la liberté de la presse et de la communication, comme « un ciment de l’efficacité de l’action publique des lors qu’elle est exercée avec professionnalisme, responsabilité, conscience, objectivité et neutralité’.

Ken LOGO 

Chargement...