Togo/locales : 11. 447 candidats pour 1527 sièges et 117 maires

Togo/locales : 11. 447 candidats pour 1527 sièges et 117 maires

11 447 candidats en tout ont fait acte de dépôt de candidature pour un poste de conseiller municipal lors des élections locales prévues au Togo le 30 Juin prochain après 32 ans.

Ils tenteront de briguer un des 1527 postes en jeu lorsque s’ouvriront les bureaux de vote

La région Maritime montre aux vues des chiffres un grand engouement de la part des candidats avec 5566 candidats pour 476 sièges en jeu avec une forte concentration pour la commune de Golfe 7 (Aflao Sagbado). Cette seule commune a erégistré 432 candidats organisés sur 18 listes.

 

Ces chiffres ont été communiqués par la CENI, Commission électorale Nationale Indépendante ce weekend en marge d’un séminaire de formation des médias au sujet des enjeux des élections locales à venir.

 

Ces 11.447 candidats ont été présentés par 18 partis politiques légalement installé sur l’échiquier national. Ceux sont entre autre les partis UNIR (au pouvoir), UFC (le principal de l’opposition parlementaire), ANC, CPP, CLE, NET, MPDD, MRC, PDS, PDP, Santé du peuple, UNT, MED etc…4 regroupements de partis politiques ainsi que 96  listes d’indépendants.

 

Les 11.447 candidats aux locales du 30 Juin sont organisés sur un total de 643 listes qui seront départagé suivant le principe d’un scrutin de liste au plus fort reste.

 

Ils sont à la chasse des 1527 postes de conseillers municipaux qui devront choisir après les 117 prochains maires du Togo.

Abonnez vous à la newsletter

Plus de 3,4 millions de togolaise se rendront aux urnes le 30 juin prochain pour l’élection des conseillers municipaux.

 

Après la révision électorale qui s’est déroulée du 16 au 19 mai dernier sur toute l’étendue du territoire togolais, la Commission électorale annonce l’inscription de 335. 610 nouveaux togolais en âge de voter (277 469 nouvelles inscriptions et 58 141 transferts et duplicata).

 

Selon Tchambakou Ayassor, le président de la CENI, un travail de dédoublonnage a permis « de relever 42 885 doublons et de consolider le fichier provisoirement à 3 423 639 sur le plan national ».

 

 

La phase du contentieux.

 

Depuis ce weekend, le togolais sont appelés à visiter leur centre de vote pour des vérifications de la formulation de leur nom et demander un apport correctif au besoin. Les listes sont actuellement affichées dans les centres: C’est la phase du contentieux quand le chronogramme de la CENI.

 

 « Le nombre des électeurs actuellement inscrits peut diminuer en raison du contentieux sur l’inscription des listes électorale provisoires. Cette  opération débouchera  sur l’édition des listes électorales définitives », a indiqué Tchambakou Ayassor.

 

Il en va de même pour les candidats en course pour les élections locales du 30 Juin 2019.

 

La Cour suprême peut être saisie, ou s’auto saisir pour en suite faire diffuser les listes définitives.

 

Ken LOGO

Vous pourriez aussi aimer

Sorry, no posts matched your criteria.
Chargement...