Togo : Organisation inclusive annoncée de la présidentielle de 2020

Togo : Organisation inclusive annoncée de la présidentielle de 2020

Après les élections locales municipales, la présidentielle de 2020 commence par s’inviter dans les débats comme c’était le cas les 23 et 24 Juillet en France lors de la visite de travail entre Jean-Yves LE DRIAN, Ministre de l’Europe et des affaires étrangères de la République Française  et Robert Dussey, Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur.

 

Sur la question, se projetant dans la perspective de ce scrutin qui fait généralement couler beaucoup d’encre au Togo, le ministre des affaires étrangères du Togo « a rassuré son homologue français de la préparation inclusive des élections présidentielles de 2020 », indique le communiqué ayant sanctionné les deux journées de travail.

 

Les deux hommes ont parlé des élections municipales dont les résultats définitifs ont été publiés il y a une semaine.

 

Le communiqué dont copie est parvenue à Africa Full Success, inique que « le Ministre LE DRIAN a félicité le Togo pour les avancées considérables qu’il a enregistrées ces derniers mois en réalisant les réformes constitutionnelles et institutionnelles et en organisant de façon apaisée et consensuelle, les élections législatives du 20 décembre 2018 et les locales du 30 juin 2019 ».

 

Dussey a de son côté profité de la bonne ambiance pour solliciter de son homologue « le soutien et l’accompagnement des villes françaises, qui ont déjà une expérience avérée, aux jeunes communes togolaises qui entament un nouvel apprentissage en matière de décentralisation et de gestion des collectivités locales ».

 

Sur plusieurs autres plans, les deux ministres des affaires étrangères de la France et du Togo ont eu des échanges de vue.

Abonnez vous à la newsletter

La France étant l’un des premiers partenaires commerciaux du Togo, Dussey a « appelé de tous ses vœux le renforcement de ces liens à travers un partenariat plus accru entre les secteurs privés des deux pays ».

 

Sur le plan sécuritaire, le ministre a salué l’appui de la France dans la formation  et la préparation des forces armées togolaises pour les missions à l’étranger dans le cadre des opérations de maintien de la paix ainsi que la coopération en matière de renseignements extérieurs opérationnels.

 

Les deux Ministres se sont inquiétés par ailleurs, de la recrudescence des actes de terrorisme, de radicalisation, d’extrémisme violent et de piraterie maritime sur le continent et particulièrement en Afrique de l’Ouest.

 

« A cet égard, le Ministre togolais a félicité son homologue français pour son soutien aux Etats de l’Afrique de l’Ouest dans leur riposte au terrorisme et à l’extrémisme violent, à travers les opérations Serval puis Barkhane et l’appui au G5 Sahel » indique le communiqué.

 

Il a cependant relevé que la réponse militaire ne saurait à elle seule suffire et a rappelé l’importance de la diplomatie préventive qui oblige les gouvernements à assumer leurs rôles et à prendre la responsabilité de protéger leurs citoyens, de faire des efforts pour se rapprocher des communautés à la base, d’anticiper les crises sociopolitiques, de savoir rester à égale distance des confessions religieuses en respectant le principe de laïcité tout en jouant leur rôle de régulateur souverain.

 

Ken LOGO

Chargement...