Togo: Ouverture de la campagne électorale pour les municipales dans 5 communes ce 30 Juillet

Togo: Ouverture de la campagne électorale pour les municipales dans 5 communes ce 30 Juillet

Ayassor Tchambakou le président de la Commission électorale Nationale Indépendante CENI a lancé officiellement ce 29 juillet la campagne pour les municipales partielles dans les 5 communes restantes au Togo. Il s’agit des communes Avé 2, Bassar 4, Oti-sud 1, Wawa 1 et Zio 4.

 

Les principaux candidats ont deux semaines pour battre campagne. Les élections municipales dans ces communes auront lieu le 15 Août 2019.

 

Voici en intégralité le message qu’il a livré sur les antennes des médias d’état ce lundi soir.

 

Message

 

Le 15 août 2019, les électeurs de cinq communes à savoir Avé 2, Bassar 4, Oti-sud 1, Wawa 1 et Zio 4 iront aux urnes, dans le cadre des élections partielles pour élire soixante-trois conseillers municipaux, issus de vingt-quatre listes.

 

Ces élections partielles interviennent après le scrutin du 30 juin 2019.

 

Elles résultent de la combinaison de deux facteurs, le premier étant des raisons techniques et autres contraintes n’ayant pu permettre à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) d’organiser le scrutin dans trois communes (Avé 2, Bassar 4 et Oti-sud 1) et le second, l’annulation des élections dans les communes de Wawa 1 et de Zio 4, le 17 juillet 2019, par la chambre administrative de la Cour suprême, qui en a ordonné la reprise.

 

Dans cette perspective, la CENI et ses démembrements sont plus que jamais mobilisés pour faire de ce nouveau rendez-vous électoral une parfaite réussite, en vue de permettre à notre pays de poser véritablement et définitivement, avec les élections de l’ensemble des conseillers municipaux pour les 117 communes, les jalons d’une gestion de proximité en conformité avec le sacro-saint principe de la libre administration des collectivités locales.

 

Citoyennes, citoyens

 

A l’instar du scrutin du 30 juin 2019, les candidates et les candidats mèneront une opération de charme pour conquérir le suffrage des électeurs de leurs communes respectives, concernées par ces élections partielles.

Abonnez vous à la newsletter

[contact-form-7 id= »4081″ html_class= »cf7_custom_style_2″]

Cette phase du processus électoral, prescrite par le code électoral en ses articles 67 et 68, se déroulera conformément au décret en date du 24 juillet 2019, portant ouverture et clôture de la campagne électorale. Aux termes de ce décret, la campagne électorale s’ouvre ce mardi 30 juillet 2019 à 00 heure et prend fin le 13 août 2019 à 23 heures 59 minutes.

 

A la veille de ce nouveau rendez-vous entre les candidats et les électeurs pour quinze jours, la CENI, par ma voix, tient solennellement à rappeler les exigences de tolérance, de respect mutuel, de courtoisie et de civisme, que doivent strictement observer les compétiteurs.

 

Il est de notre responsabilité collective et individuelle d’œuvrer pour un scrutin apaisé qui passe, à notre avis, par une campagne sans invectives ni provocation ou actes de violences, d’ailleurs incompatibles avec les valeurs démocratiques et les prescriptions du code électoral, notamment :

 

  • la liberté de réunion pour tous les candidats, sur l’ensemble du territoire national durant la campagne électorale ;

 

  • l’interdiction des réunions électorales sur la voie publique, réunions qui ne peuvent aussi se tenir entre 22 heures et 06 heures du matin ;

 

  • la déclaration desdites réunions au préfet ou au maire au moins 24 heures à l’avance, en leur cabinet, par écrit et au cours des heures légales d’ouverture des services administratifs ;

 

  • le respect des emplacements prévus pour l’apposition des affiches ;

 

  • l’interdiction des pratiques publicitaires à caractère commercial par voie de presse, de radiodiffusion, les dons et libéralités en argent ou en nature, pour influencer ou tenter d’influencer le vote ;

 

  • l’utilisation des biens ou moyens d’une personne morale de droit public, d’une institution ou d’un organisme public.

 

Citoyennes, citoyens,

Candidates, candidats,

 

La CENI sait compter sur votre maturité politique et vous rassure que toutes les dispositions sont prises pour la sécurisation du processus électoral, en l’occurrence la campagne électorale dans les cinq communes où se tiendront les élections partielles des conseillers municipaux.

 

Par avance, permettez-moi de réitérer la reconnaissance de la CENI aux forces de l’ordre et de sécurité pour leur travail remarquable. J’associe également à cette marque de gratitude toutes les autres parties prenantes pour leurs diverses contributions à la réussite du processus électoral et à l’édification de la démocratie dans nos communes et dans notre pays.

 

C’est sur ces notes de remerciements que, j’annonce l’ouverture de la campagne électorale, ce mardi 30 juillet 2019 à 00 heure, dans les cinq communes précitées.

 

Bonne chance aux candidates et candidats. 

 

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

Chargement...