Togo: Un accident fait 9 morts dont 3 nourrissons et 16 blesses graves

Togo: Un accident fait 9 morts dont 3 nourrissons et 16 blesses graves

Un grave accident de circulation a causé la vie de 9 togolais dont 3 nourrissons et provoqué des blessures graves et légers de 16 autres ce jeudi 28 mars 2019, à hauteur du village de Kaniamboua dans la préfecture de Sotouboua.

Ces morts portent à 45 le nombre de morts sur les routes togolaises ce seul mois de mars.

L’accident est intervenu aux environs de 4h sur la nationale N 1 à la sortie de la ville de Sotouboua.

Dans un communiqué conjoint des ministres Yark Damehame de la sécurité et de la protection civile et Zoureatou Tchakondo Kassa-Traoré des transports et des infrastructures, relatent que le véhicule de type minibus de 15 places immatriculé  TG 9837 AU qui a eu cet accident, venait de Tandjoaré en direction de Notsé. Malheureusement, il  a perdu son équilibre après l’éclatement de son pneu avant gauche.

Le minibus a donc dérapé de sa voie, indique le communiqué conjoint, avant de « percuter et rentrer sous un camion semi-remorque en stationnement sur le bord gauche de la chaussée pour cause de panne ».

Les deux ministres, tout en présentant leurs sincères condoléances aux familles éplorées et un prompt rétablissement aux blessés, « invitent tous les usagers de la route à la prudence et au respect strict et rigoureux des prescriptions du code de la route, notamment ‘le respect de la capacité des véhicules et l’obligation qui leur est faite de soumettre leurs véhicules à l’inspection technique périodique en vigueur ».

 

Des morts de trop depuis plusieurs mois au Togo sur les routes

Il vous souvient que le 1er mars dernier, à la publication du dernier rapport sur la situation de la criminalité au Togo, Gal Yark Damehame avait appelé à une prise de conscience collective qui passe par le respect du code de la route face à la monté spectaculaire du nombre de mort sur les routes togolaises.

Pour rappel, il y a eu 5814 cas d’accidents, 7951 blessés et 592 morts  selon le bilan présenté par les deux ministres face à la presse pour le compte de l’année 2018, soit 286 morts, 3.817 blessés pour le deuxième semestres.

Un record qui courrouce  les autorités du pays au point de décider de commencer par gravement sévir sur les routes et en punissant des agents véreux.De nouvelles mesures ne doivent pas tarder. Prudence.

Ken LOGO

Chargement...