Covid-19 : Affrontements entre forces de l’ordre et populations dans le nord

Covid-19 : Affrontements entre forces de l’ordre et populations dans le nord

La semaine commence plutôt dans le calme à Kola et à Niamtougou, deux localités au nord du Togo, après un weekend de violents affrontements entre les forces de sécurité et les populations.

 

«La circulation a repris ce matin dans la ville, mais les forces de l’ordre et de sécurité font toujours leur ronde. J’ai pu me rendre dans mon service», a confié à l’agence Anadolu une source contactée sur place.

 

Le samedi 26 septembre 2020, de violents affrontements entre les agents de la force mixte anti-pandémie et les populations de la préfecture de Doufelgou en marge de la célébration de la fête traditionnelle «Sant’m».

 

Alors que la célébration des fêtes traditionnelles sur l’ensemble du territoire a été réduite cette année aux simples rituels, dans le cadre de la riposte contre la Covid-19, les populations des deux localités de Doufelgou se sont regroupées sans  »le moindre respect » des mesures barrières, explique Yark Damehame, ministre de la sécurité du Togo cité par les médias locaux.

 

Selon le ministre togolais, ils ont refusé de suivre les instructions du préfet de la localité. Les forces de sécurité ont donc usé des bombes lacrymogènes pour les disperser.

Ces derniers ont riposté en posant des barricades et en jetant des pierres.

 

La situation a duré presque tout le weekend.

Le ministère de la sécurité dresse un bilan de 1 mort dans le dans le rang des manifestants et plusieurs blessés dans les deux camps, notamment 13 du côté des corps habillés et 4 du côté des manifestants.
Pour rappel, le Togo compte à ce jour 1.743 personnes atteintes de la Covid-19, dont 46 décès et 1.330 guérisons, selon les chiffres de « worldometers », lundi.

 

Ken LOGO (avec AA)

Post a Comment