Covid 19/CEDEAO : Les chefs d’états recommande des actions fortes pour renforcer le dispositif de lutte des pays membres

Covid 19/CEDEAO : Les chefs d’états recommande des actions fortes pour renforcer le dispositif de lutte des pays membres

Les chefs d’état et de gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest réunis ce jeudi en visio-conférence à l’invitation de Mahamadou Issoufou, Président en exercice de la CEDEAO, ont décidé de renforcer les dispositifs de lutte contre la pandémie par des actions fortes.

 

Ces actions sont entre autres « la nomination d’un Chef d’Etat comme champion pour superviser la riposte et le processus d’éradication de cette maladie au sein de l’espace communautaire, l’annulation de la dette des pays africains, la création d’un comité ministériel comprenant les Ministres de la Santé et du Transport en vue de coordonner les efforts sous la supervision du champion, la création d’un fonds de solidarité de la CEDEAO et l’encouragement des Etats membres à accroître, de manière substantielle, les tests de dépistage » selon un point rendu public par le service de communication de la présidence de la Côte d’Ivoire.

 

Au 22 avril 2020, selon les données de l’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), les 15 États membres ont enregistré 6181 cas confirmés, dont 1 814 guéris, 158 décès et 4 211 cas actifs.

 

Les chefs d’états et de gouvernement ont fait le point de cette situation et son impact économique, financier et social dans la sous-région, évoquant pays par pays, les mesures prise pour assurer la riposte notamment « la fermeture des frontières terrestres et aériennes, le renforcement des capacités du secteur de la santé et l’achat d’équipements médicaux, la restriction de la circulation des personnes, la fermeture temporaire des écoles et universités, le confinement partiel ou total ainsi que l’adoption de mesures de distanciation sociale ».

 

Au niveau des Institutions de la CEDEAO, les Chefs d’Etat et de Gouvernement se sont félicités des actions engagées, notamment à travers l’organisation ouest-africaine de la santé, l’organisation d’une réunion des Ministres de la santé des Etats membres, le 14 février 2020, à Bamako afin de convenir d’une stratégie régionale ainsi que la finalisation du plan de riposte régional au COVID-19 évalué à 51 millions de dollars US.

 

Ce sommet extraordinaire de la CEDEAO a vu la participation, pour la toute première fois, du nouveau président de la Guinée-Bissau Umaro Sissoko Embalô.

 

Ken LOGO

Post a Comment