Covid-19 : Le Togo va renforcer le contrôle au niveau de ses frontières terrestres

Covid-19 : Le Togo va renforcer le contrôle au niveau de ses frontières terrestres

Le Togo a annoncé vendredi qu’il va renforcer le contrôle au niveau de ses frontières terrestres pour éviter l’importation de cas de pays voisins qui ont, récemment, allégé les mesures restrictives et de prévention.

 

Cette annonce a été faite par le Comité national de gestion de la riposte contre le Covid-19 qui évoque une hausse significative de cas enregistrés durant les derniers jours.

 

« Le gouvernement va prendre des dispositions pour renforcer le contrôle au niveau de ses frontières avec tous les pays limitrophes, le Ghana notamment », a déclaré le président du comité de riposte, le Dr Col DJibril Mohaman.

 

S’exprimant en conférence de presse relayée par les médias, Col DJibril Mohaman a souligné que « l’augmentation des cas de Covid-19 ces derniers jours dans nombre de préfectures du Togo », est due à « l’assouplissement des mesures dans le pays voisins comme le Ghana, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire « .

 

« Même si les frontières sont fermées, il faut être honnête, elles restent poreuses. Les mesures d’assouplissement prises chez les voisins font qu’il y a une nouvelle vague de contaminations arrive chez nous », a-t-il souligné.

 

Selon les autorités sanitaires togolaises, le Ghana pays classé parmi les plus touchés de l’espace ouest-africain, est le pays qui véhicule le plus de risque pour le Togo.

 

Il s’est d’ailleurs, avéré que plusieurs cas enregistrés durant les derniers jours sont en provenance du Ghana.

 

Au Togo, le nombre de cas confirmés a presque doublé en deux semaines. Entre le 1er e 15 mai, le nombre de cas positif est passé de 123 à 239 (131 cas actifs, 96 personnes guéries et 11 décès).

 

Et la situation risque d’empirer dans les jours à venir au vu du nombre de personnes actuellement sous surveillance sanitaire dans le pays, si rien n’est fait pour renforcer les frontières.

 

Plus de 2800 de personnes, revenues de l’étranger, sont actuellement en quarantaine au Togo, a précisé Djibril Mohamann a invitant la population à continuer par respecter les mesures barrières diminuer les risques de contamination.

 

Ken LOGO

Post a Comment