Doing Business 2019 : Le Togo pré-classé dans le top 20 des meilleures économies au monde

Doing Business 2019 : Le Togo pré-classé dans le top 20 des meilleures économies au monde

Sandra Johnson, la secrétaire d’état chargée de la Cellule présidentielle du Climat des Affaires au Togo s’est félicitée mardi du classement du Togo par la banque mondiale, parmi les 20 meilleures économies qui ont amélioré leur environnement des affaires lors des 12 derniers mois.

 

« Ce classement vient confirmer toute la dynamique des réformes que le Togo a lancé depuis près de deux ans, pour l’amélioration du climat des affaires en lien avec les objectifs du PND. C’est un chemin de non retour pour les autorités togolaises qui veulent que le climat des affaires au Togo soit attractif » a affirmé Sandra Johnson Jointe au téléphone à Africa Full Success

 

Vendredi dernier en effet, la banque Mondiale publiait pour la première fois avant le classement annuel Doing Business « une short-liste des économies réformatrices » des 12 derniers mois. Au rang de ces 20, se trouve 5 pays africains dont le Togo. Les quatre autres sont : le Djibouti, le Kenya, le Nigeria et le Zimbabwe.

 

Sandra Johnson s’est réjouit du fait que l’économie togolaise se porte mieux. « Mais l’objectif des autorités togolaises n’est pas de se contenter de ce que l’on a aujourd’hui, ou de ce qu’on aura demain. Il faut faire encore plus » a soutenu Mme Johnson informant par ailleurs que dès la sortie de cette short liste, et en attendant le classement du 24 octobre suivi de ses recommandations, « une réunion d’évaluation et d’actualisation du processus tel qu’il est mené au Togo aujourd’hui, a déjà eu lieu sous l’égide du Premier ministre togolais Komi Sélom Klassou, en présence d’un expert de la banque mondiale ».

 

La bonne santé qu’affiche le climat des affaires au Togo ne relève pas du hasard selon Sandra Johnson. Elle a expliqué à Africa Full Success que si « l’économie togolaise en générale, se porte mieux, c’est parce que la progression actuelle des investissements directs étrangers est en nette amélioration. Mieux, c’est parce qu’il y a des pratiques courantes dans le passé, qui ne le sont plus, et surtout des facilités qui existent aujourd’hui ne l’étaient pas il y a trois ans »

Abonnez vous à la newsletter

[contact-form-7 id= »4081″ html_class= »cf7_custom_style_2″]

« Par Ex : pour le raccordement à l’électricité, depuis deux ans, on est passé de 30% à 50% de réduction. Le bénéfice en matière économique, ce n’est pas rien dans la poche de l’investisseur » a soutenu la secrétaire d’état de Faure Gnassingbé chargée de l’amélioration du Climat des Affaires au Togo.

 

Par ce pré-classement, le Togo espère se retrouver à un meilleur rang du classement doing business 2019 annoncé pour le 24 Octobre prochain et compte sur 5 réformes essentielles qualifiées de « pas des moindres ». Parmi ces réformes, on peut citer « l’amélioration de la transparence du processus de délivrance des permis de construire exigeant selon une circulaire que les documents requis, l’approbation préalable et les droits requis soient disponibles en ligne, le coût réduit de 50% du raccordement à l’électricité ainsi que l’instauration d’un bureau unique pour le transfert de propriété et l’amélioration de l’accès à l’information sur le crédit avec élargissement de la couverture du bureau de crédit ».

 

Rappelons qu’en 2018 le Togo a connu un grand boom dans ce classement avec 19 places de gagnée, en se retrouvant parmi le top 10 des pays réformateurs de l’année.

 

En se retrouvant dans la short liste des 20 économies les plus réformatrices de 2019, à trois semaines de la sortie du rapport Doing Business 2019, le Togo s’apprête sans aucun doute à rééditer un nouvel exploit de rang

 

L’objectif final du Togo à terme, est de se hisser dans le top 100 des économies où il est plus facile de faire des affaires dans le monde entier.

 

Avec Anadolu

Chargement...