Doing Business 2020: Le Togo parmi les « top 100 » et 1er réformateur en Afrique

Doing Business 2020: Le Togo parmi les « top 100 » et 1er réformateur en Afrique

Le rapport doing business 2020 rendu public ce jeudi depuis Washington et suivi en visio conférence à Lomé au siège de la banque mondiale au Togo classe le Togo au 97e rang mondial, faisant ainsi son entrée parmi les top 100 des pays dont les économies sont les plus performantes au monde.

 

Avec ce classement, le Togo est également hissé au 7ème rang au plan africain.

 

« Comme le Rwanda, le chemin que vient de tracer le Togo au cours de ces deux dernières années, fait du pays un exemple et sera désormais un cas d’école pour beaucoup de pays africains qui voudraient changer leur parcours » s’est félicitée Hawa Cissé Wagué, la représentante de la banque mondiale au Togo 

 

Si le Classement mondial est dominé cette année par la Nouvelle Zélande (86,8/100) qui a détrôné le Singapour de 0,6 point. suivi de Hong Kong, le Danemark et la Korée, au plan africain, c’est « les Iles Maurice » qui ont pris le dessus.

 

Les Iles Maurice, 13e au classement mondial est en effet le premier pays africain à économie performante. Il est suivi du par le Rwanda (38e) et le Maroc (53e)

Cinq réformes réussies au total, ont permis au Togo à rebondir aussi qualitativement au classement doing business 2020 de la banque mondiale.

 

La banque mondiale a en effet accueilli favorablement « les facilités » mises en place au Togo en matière de création d’entreprise avec la suppression de l’obligation de faire authentifier les documents et le raccourcissement du délai d’enregistrement ». 4 heures de temps suffisent pour réer à ce jour une entreprise au Togo.

 

Le pays a aussi réduit les coûts et les délais d’obtention des permis de construire. Une formalité simplifiée par la mise en place d’un portail en ligne pour le dépôt des demandes. Il a revu à ‘la baisse’ le coût du raccordement à l’électricité’ de plus de moitié. Précédemment, les coût des travaux de raccordement et du dépôt de garantie pour les nouveaux branchements constituaient des difficultés pour les investisseurs au Togo. le rapport 2020 de doing business de la banque mondiale a reconnu que ‘leur diminution sensible a facilité l’installation des nouvelles entreprises’.

 

Abonnez vous à la newsletter

[contact-form-7 id= »4081″ html_class= »cf7_custom_style_2″]

A tout cela s’ajoute « la simplification des formalités du transfert de propriété et la réduction des coûts de manière considérable » et « l’accès à l’information sur le crédit » sont aussi relevés par la banque mondiale au rang des performances du Togo.

 

« Avec cette nouvelle performance du Togo, le pays devrait devenir plus attractif pour les investisseurs » a reconnu Frederic Nenier, le commissaire de la banque mondiale qui a présidé la publication du rapport à washingtion.

Des recommandations ont été formulées par la banque mondiale au Togo pour les autres indicateurs en souffrance, en vue du prochain classement l’année prochaine. 

 

Sani Yaya, ministre de l’économie et des finances du Togo, porte parole du gouvernement à cette séance, a pris acte et promis de poursuivre avec l’ensemble des acteurs impliqués, l’amélioration du climat des affaires dans le pays.

« Ces résultats excellents, obtenus par notre pays, signifient pour les entreprises et pour le secteur privé un climat d’affaires plus favorables et plus attractifs et nous espérons que le secteur privé saisira donc toutes les opportunités pour investir encore plus et travailler avec le Gouvernement pour continuer à améliorer le climat des affaires de sorte à rendre leurs investissements rentables et productifs » a déclaré Yaya sans manquer d’adresser ses félicitations à l’équipe de la banque mondiale mais surtout à l’équipe pays de l’amélioration du climat des affaires.

 

Ken LOGO

Chargement...