L’ONG togolaise ACCP veut ouvrir un centre de santé de soins primaire à Dalavé

L’ONG togolaise ACCP veut ouvrir un centre de santé de soins primaire à Dalavé

Pour que le déroulement du projet ne trébuche pas, ACCP – Action Collective Contre la Pauvreté et ses partenaires français de l’Association Synergie Prospective ont échangé avec les responsables du ministère de la santé et de la protection sociale ce 06 Juin 2017 à Lomé.

« Je suis heureux de la rencontre que nous avons pu avoir avec le représentant du ministre. Elle nous a permis de nous rendre compte qu’il manquait des choses à régler très rapidement entre notre association partenaire et le ministère. Nous avons pu éclaircir certaines choses pour permettre au projet de voir le jour demain à la lumière du jour » a indiqué M. Christian Cornuz, le président de Synergie Prospective à la sortie de cette audience en compagnie d’une forte délégation venue de la France et des membres de l’ONG togolaise ACCP – Action Collective Contre la Pauvreté.

Vue de la salle lors de la séance de travail

Avec Synergie Prospective, ACCP – Action Collective Contre la Pauvreté veut mettre en oeuvre un vaste projet à plusieurs volets au profit de la population togolaise. Le champ d’action de l’ONG est la région maritime, la plus vaste et peuplée région du Togo. Lomé, la capitale togolaise, chef lieu de cette région est entourée de plusieurs banlieues, des préfectures et des villages qui regorgent des populations qui ont besoin d’aide, de soins, de l’eau potable et autres.

C’est pour venir justement en aide à ces populations que ACCP est créée.

En matière de santé, ACCP veut installer à Dalavé dans la préfecture de Zio un centre de santé primaire pour venir en aide aux populations. C’est pour justement s’assurer que la réalisation de ce projet soit en parfaite harmonie avec les actions du gouvernement, avoir la caution du ministère que ACCP et Synergie Prospective ont pris rendez-vous au ministère de la Santé du Togo ce 06 Juin.

Sous réserve de quelques petits réglages, ACCP peut continuer de travailler sur son projet jusqu’à la mise en oeuvre. Synergie Prospective s’occupera de la mobilisation des fonds pour le financement. 

 » Nous sommes venus pour les aider, pour les domaines de leurs activités qui nous intéressent notamment le domaine de la santé, de l’emploi, agricole, environnemental etc… Je crois qu’ensemble nous pouvons réaliser leurs projets qui ne sont donc pas que santé » a rassuré le président de Synergie Prospective Christian Cornuz.

En effet, ACCP envisage aussi, avec le financement de Synergie prospective, de réaliser un projet d’adduction d’eau potable au profit des populations de la préfecture de l’Avé.

« Nous envisageons dans les mois à venir construire en tout huit forages pour la mise à disposition de l’eau potable aux populations d’Avé » a indiqué à Africa Full Success Sédih Kumanou, le secrétaire Général de ACCP.

Et il poursuit, « Les femmes sont un maillon essentiel dans la lutte contre la faim et la pauvreté. Une grande partie d’entre elles continuent par perdre des opportunités parce qu’elles n’ont pas été à l’école. Nous avons initié pour 150 d’entre elles, un projet d’alphabétisation qui va démarrer incessamment ».

Avec tous ces projets, point de doute sur la bonne foi de ces jeunes aux fleurs de l’âge et aux initiatives nobles pour le bonheur de tout un peuple.

Vivement que ces projets prennent corps et soient soutenus aussi bien par les bailleurs de fonds que par l’état togolais.

Ken LOGO

 

Post a Comment