Philippe AMEDODJI: « Robert Dussey est habile, qu’il accepte mettre balle à terre pour éviter que le projet HCTE soit à l’eau »

Philippe AMEDODJI: « Robert Dussey est habile, qu’il accepte mettre balle à terre pour éviter que le projet HCTE soit à l’eau »

Depuis le lancement du processus électoral le 15 Juillet dernier en vue de la mise en place d’un haut conseil des togolais de l’extérieur, Professeur Robert Dussey est confronté à une vague de protestation dans la diaspora togolaise en Europe. La plus virulente est celle de la Belgique qui a appelé d’ailleurs toute la diaspora togolaise à rejeter le processus.

 

La DTB accuse robert Dussey d’avoir engagé un processus sans aucune consultation avec cette diaspora et soutient que la priorité des priorités doit être le mécanisme pour l’effectivité du droit de vote des togolais de l’extérieur.

 

Ce 24 Juillet à Bruxelles, une rencontre est prévue entre l’ambassadeur du Togo sur place et la DTB.

 

Dans une lettre ouverte publiée mardi, la Diaspora togolaise en Belgique accepte aller rencontrer le représentant de l’état togolais mais maintient ses positions.

 

La lettre appelle à la suspension du processus en cours et l’adoption immédiate par les autorités publiques togolaise des mesures d’application devant permettre l’exercice du droit de vote et d’éligibilité de la diaspora conformément au cadre légal actuel et aux accords politiques dont la Feuille de route de sortie de crise de la CEDEAO du 31 Juillet dernier.

 

Pour en parler, au téléphone Alphonse Ken s’entretient avec Philippe Amedodji, le président de la Diaspora Togolaise en Belgique.

 

Abonnez vous à la newsletter

Post a Comment