Togo : 33 ministres pour gouverner avec le nouveau Premier ministre

Togo : 33 ministres pour gouverner avec le nouveau Premier ministre

Le nouveau Premier ministre togolais Victoire Tomégah-Dogbé a dévoilé jeudi nuit une liste de 33 ministres devant composer son premier gouvernement sous le 4e mandat du Président Faure Gnassingbé démarré le 03 mai 2020.

 

Réélu au terme de la présidentielle du 22 février 2020 pour 5 ans, Faure Gnassingbé a désigné sa directrice de cabinet Victoire Tomégah-Dogbé le 30 Septembre comme Premier ministre.

 

La nomination de ces ministres a été faite sur proposition du Premier ministre, indique le décret lu au JT de 20h sur la télévision nationale togolaise par Sandra Ablamba Johnson, Secrétaire Générale de la Présidence de la République.

 

Le précédent gouvernement sous l’ex premier ministre Komi Sélom Klassou comprenait cinq de moins.

 

17 ministres font pour la première fois leur entrée au rang de l’exécutif togolais. Parmi eux on peut citer les plus connus entre autre : Prof Dodzi Kokoroko qui jusque là, occupait le poste du Président de l’Université de Lomé. Désormais il est ministre des enseignements primaires, secondaires, techniques et de l’artisanat. Il y a aussi Myriam Dossou-d’Almeida Ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes. Jusque là, cette dame était Directrice de l’Institut National de l’Assurance Maladie. On peut aussi citer Prof Akoda Ayewadan enseignant de droit privé à l’universté de Lomé, nommé au poste de Ministre de la communication, des médias avec rang de porte parole du gouvernement.

 

L’autre moitié du gouvernement est composée d’anciens ministres ayant changé de poste ou ayant été maintenu à leur poste. Les plus connus parmi eux aux ministères stratégiques sont : Gilbert Bawara (Ministre du développement à la base, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes), Robert Dussey (Ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des togolais de l’extérieurs), Yark Damehame (Ministre de la sécurité et de la protection civile), Payadowa Boukpessi (ministre de l’administration territoriale) et Sani Yaya (ministre de l’économie et des finances).

 

L’ensemble du gouvernement est attendu ce vendredi à l’Assemblée Nationale pour le discours programme du premier ministre.

 

L’enjeu, c’est qu’elle a besoin du « OUI » des députés pour se lancer dans la mise en œuvre son programme de gouvernement. Au cas contraire, elle sera appelée à revenir jusqu’à ce qu’elle n’obtienne cet accord.

 

Ken LOGO

Post a Comment