Togo: CEDEAO s’inquiète d’un regain de violence à la veille de la marche de la C14

Togo: CEDEAO s’inquiète d’un regain de violence à la veille de la marche de la C14

De nouveau la CEDEAO est sortie de son silence à la veille de la manifestation (qualifiée de déluge par les leaders du PNP) de la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise.

Pour avoir notée des écrits et des appels qui font recours à la violence, l’institution sous régionale qui vient d’introduire aux protagonistes une nouvelle formule de son avant projet de loi à soumettre à l’assemblée Nationale pour régler les problèmes de réformes constitutionnelles et institutionnelles, les facilitateurs rappelle que « les articles 39 et 40 de la feuille de route à laquelle tous les protagonistes de la crise togolaise ont souscrit, condamne tout recourt à la violence et appelle les acteurs politiques et la société civile à s’abstenir, en toute circonstance, de tout acte et propos susceptible d’alimenter de nouvelles tensions et compromettre les efforts en cours ».

Cette disposition étant conforme aux dispositions conventionnelles de la CEDEAO relatives au mécanisme de prévention de conflits, « la communauté exprime sa totale désapprobation des propos et écrit qui font recours à la violence ».

Dans le communiqué de ce mercredi, la CEDEAO, appelle à nouveau les protagonistes de la crise à s’abstenir tout recours à « la violence » et de s’inscrire dans la voie du « dialogue et de la concertation » pour régler leur différends, « de manière à promouvoir la culture de la paix dans le pays ».

Les facilitateurs appellent les médias et la société civile togolaise à collaborer avec eux dans ce sens pour que le Togo, bien commun de tous, ‘continue d’être un pays de paix’.

La CEDEAO a réaffirmé enfin sa détermination  faire appliquée la feuille de route de sortie de crise au Togo.

Ken LOGO

Post a Comment