Togo-coronavirus : messes, cultes AD, presbytériens et prières musulmanes suspendus

Togo-coronavirus : messes, cultes AD, presbytériens et prières musulmanes suspendus

Vendredi à Lomé, on n’a entendu aucun muézin appelé les musulmans à la prière. Il n’y a eu aucune grande prière de vendredi. Toutes les mosquées sont restées fermées. Cette situation anormale est due à l’Union musulmane du Togo (UMT).

 

Comme les musulmans, les catholiques et les Assemblées de Dieu n’iront pas à l’église dimanche prochain. Ainsi en ont décidé respectivement les évêques du Togo et l’Eglise des Assemblées de Dieu du Togo.

 

Ces nouvelles mesures sont prises pour contrer la maladie à coronavirus dont 8 nouveaux cas ont été détectés au Togo. En tout cas, ces églises et mosquées ne veulent pas être des lieux de propagation de la maladie à coronavirus.

 

« Les grandes prières de vendredi sont suspendues, les rassemblements de mariage, de décès et baptême doivent être limités au cadre familial », écrit l’UMT dans un communiqué.

 

A compter du samedi 21 mars, et jusqu’à nouvel ordre, les célébrations eucharistiques de dimanche sont suspendues, a décidé la Conférence des évêques du Togo.

 

Même pour les célébrations eucharistiques en semaine, les mesures sont strictes. Ces célébrations, souligne la conférence, ne doivent pas regrouper plus de 50 personnes.

 

« Les paroisses prendront les dispositions nécessaires afin de respecter le nombre de fidèles requis », soutient-elle.

 

Autre mesure, les messes pour les malades sont suspendues.

 

« Toutes les activités des églises sont suspendues jusqu’à nouvel ordre », écrit le bureau exécutif de l’église des Assemblées de Dieu du Togo.

 

Il demande à ses fidèles de continuer et d’observer chacun chez soi, 3 jours de jeûne et prière du 25 au 27 mars prochains pour, dit-il, solliciter la clémence et la protection divine au Togo et dans le monde entier contre la pandémie.

 

Ici, on exige aussi des pasteurs et fidèles de respecter les dispositions préventives recommandées par le gouvernement et de ne surtout pas céder à la panique.

 

On apprend que les cultes de l’Eglise évangélique et presbytérienne du Togo (EEPT) sont aussi suspendus.

 

Source: Global Actu

Post a Comment