Togo : Encore « des armes lourdes » de l’armée dans la nature

Gal Yark Damehame

Togo : Encore « des armes lourdes » de l’armée dans la nature

Général Yark Damehame, le ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile a annoncé samedi soir que des individus armés de machettes et de gourdins, habillés en noir ont attaqué une patrouille de la gendarmerie emportant des armes lourdes (des AK47) et blessés grièvement 5 gendarmes.

 

Le ministre de la sécurité et de la Protection civile animait une conférence de presse en son cabinet.

 

« C’est en tout 5 fusils AK47 qui ont été emportés par ce groupe d’individus. Un a été retrouvé par un habitant d’Agoè et ramené à la Police » a indiqué Gal Yark Damehame parlant « d’une tentative d’insurrection armée » qui selon ses renseignements viserait d’autres villes comme Lomé, Sokodé, Kpalimé etc…

 

« Ces jeunes ont projeté des actes de déstabilisation à partir du 23 novembre en bloquant la Nationale n°1, s’attaquer aux édifices de l’Etat, incendier des stations-services et résister aux forces de l’ordre par tous les moyens avec pour intention finale de déboucher sur une insurrection armée. Ils ont choisis des villes comme Lomé, Kpalimé, Sokodé, Mango, Tchamba et Anié… » a détaillé Damehame

 

Les scènes se déroulaient à Sokodé (où 2 gendarmes de services au niveau de la Station Total ont été attaqués, l’un d’entre eux blessé par machette et son arme emportée), et à Lomé dans la préfecture d’Agoè-Nyivé ce même samedi (02 Novembre 2019), journée de manifestations prévues par le Front Citoyen Togo Debout pour réclamer de meilleures conditions d’organisation des prochaines élections présidentielles au Togo.

 

A Lomé en effet, une patrouille de la gendarmerie nationale togolaise, selon le Général Yark, a été agressée vers 2h du matin par des personnes habillées en noir armées à base des machettes et de gourdins faisant 3 blessés direct.

 

« Parmi les 3 gendarmes blessés, un a été poignardé, un autre brulé au 2e degré et le 3e a été molesté avec une ouverture à la tête » a indiqué Gal Yark

 

Les mêmes personnes se seraient pris à deux gendarmes de garde devant la Banque Atlantique.

 

« Ils ont été attaqués et leurs armements emportés » a ajouté le ministre togolais de la sécurité et de la protection civile face à la presse.

 

Il a aussi laissé entendre que les mêmes jeunes ont incendié un camion de clinker et pris à parti des passants en saccageant des. Voitures.

 

« Après les meneurs ont tenté d’incendier le Commissariat de police d’Agoè. Ils ont été repoussé mais avec leurs cocktails Molotov, ils ont provoqué l’incendie de la voiture d’un policier gardée dans la cour », a soutenu par ailleurs Gal Yark promettant la riposte pour eux et pour les commanditaires.

 

« Le gouvernement mettra tout en œuvre pour retrouvés ces meneurs et leurs coauteurs qui feront face à la justice » a conclu Général Yark Damehame affirmant que « ces Jeunes » n’iront pas loin et ne pourront rien faire avec ces 4 AK47.

 

« Ils n’iront pas loin et feront face à toutes les conséquences », a dit Yark

 

C’est la deuxième fois depuis les manifestations d’Août 2017,  que le gouvernement togolais annonce des armes emportés par des civiles. On rappellera en passant que la recherche de ces armes a conduit a un état de siège de ces villes.

 

Ken LOGO

Chargement...