TOGO: Le PNP de Tikpi Atchadam dénonce des violences sur ses militants

TOGO: Le PNP de Tikpi Atchadam dénonce des violences sur ses militants

La prudence priorisée par le parti de Tikpi Atchadam depuis quelques temps, se mettant des fois en opposition des formules de la C14 n’empêche pas que ses militants soient toujours l’objet de violences diverses.

Le cas du week end écoulé fait réagir le parti dans un comuniqué qui vient de parvenir à la rédaction de « Africa Full Success ».

En effet le dimanche septembre, notre rédaction a reçu l’alerte d’une descente des forces de l’ordre et de sécurité togolaise dans une réunion politique du PNP, Parti National Panafricain de l’opposant Tikpi Atchadam en exile. La scène se passait dans le village de Dzagblé à une vingtaine de Km du centre ville Lomé.

Le communiqué signé de Dr Sama raconte qu’ « aux environs de 15 heures 30, au moment où les militants et sympathisants du PNP de Djagblé étaient en réunion hebdomadaire dans une maison d’habitation, la gendarmerie, lourdement armée, avec trois véhicules et une moto, a fait une descente musclée sur les lieux ».

Il poursuit disant que « la maison est encerclée. Les militants et sympathisants en réunion sont passés à tabac. Le matériel, composé de chaises, tables et appareils de sonorisation, est saisi et emporté. Une dizaine de personnes sont arrêtées ». 

Soutenant que c’est depuis le 19 Août 2017 que les militants et sympathisants du Parti National Panafricain sont victimes « d’un harcèlement caractérisé par des violences de la part de l’armée et des forces de sécurité sur l’ensemble du territoire national », Dr Sama affirme que le PNP ne démissionnera pas du travail qu’il a commencé depuis sa création et qui a suscité un réveil national depuis le 19 Août 2017.

Le communiqué du parti « condamne avec la dernière rigueur les violations répétées des libertés fondamentales à l’égard des militants et sympathisants d’un parti légalement constitué, le Parti National Panafricain, exige la restitution du matériel saisi, la libération immédiate et sans condition de ses militants et sympathisants arrêtés, ainsi que celle de toutes les personnes arbitrairement emprisonnées depuis le 19 Août 2017 ». 

«  Le PNP prend à témoin l’opinion nationale et internationale sur la volonté manifeste du régime à vouloir étouffer les aspirations profondes de tout un peuple en bafouant ses droits les plus élémentaires. Il réaffirme la détermination et l’engagement du peuple togolais à parachever le combat démocratique pour l’alternance au Togo » affirme le communiqué.

Ken LOGO. 

Post a Comment