Togo/Sortie de crise: Une première réunion du comité de suivi de la feuille de route s’annonce pour le 10 Septembre

Togo/Sortie de crise: Une première réunion du comité de suivi de la feuille de route s’annonce pour le 10 Septembre

Une nouvelle mission de la CEDEAO s’annonce pour le 10 Septembre prochain dans la capitale togolaise selon un communiqué rendu public mercredi soir par la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise.

Ce sera pour la première réunion du comité de suivi de la réalisation de la feuille de route de sortie de crise de la CEDEAO. 

La réunion du comité de suivi est prévue dans le cadre de la mise en oeuvre de la feuille de route par la conférence des chefs d’état et de gouvernement de la CEDEAO.

Ce comité rassemble les deux facilitateurs de la crise politique togolaise, les présidents du Ghana Nana Addo Akoufo et de la Guinée Prof Alpha Condé, le président de la Commission de la CEDEAO M. Jean Claude BROU, les protagonistes de la crise notamment les représentants du parti UNIR au pouvoir et du gouvernement et les représentants de la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise (C14).

Cette réunion était très attendue par les togolais et surtout par la coalition des 14 partis de l’opposition togolaise qui réclame depuis près d’un mois des directives sur l’application des recommandations des chefs d’état et de gouvernement dans la feuille de route, alors même que la CENI, Commission Électorale Nationale Indépendante s’est saisie du document pour relancer le processus des législatives du 20 Décembre 2018.

Les activités de la CENI sont contestées jusqu’à présent par la coalition qui espère avoir raison lors de cette réunion du comité pour ‘une recomposition’ de cette institution qui organise et supervise les élections au Togo.

Patrick Lawson, député à l’Assemblée Nationale, premier vice président de l’ANC, invité de l’actualité sur Kanal Fm mercredi à Lomé a exprimé sa profonde inquiétude quand à la stratégie de la CEDEAO qui a laissé ‘une feuille de route de sortie de crise sans directives’.

« Nous attendons qu’ils reviennent nous dire comment procéder » a t-il déclarer tout en regrettant que les manifestations de l’opposition qui constituaient leur véritable moyen de pression sur le pouvoir soient arrêtés au nom de la recherche du consensus et de l’apaisement.

Dans son communiqué parvenu à la rédaction de Africa Full Success,   »la coalition félicite les populations togolaises pour le calme et la patience dont elles ont fait preuve en dépit des agitations et provocations du régime RPT/UNIR, depuis le 8 août 2018 ».

Elle rassure de sa détermination « à œuvrer, lors des prochaines discussions avec la facilitation, pour que la feuille de route de la CEDEAO tienne compte des aspirations profondes du Peuple Togolais à l’alternance et à vivre en paix ».

Ken LOGO

Chargement...