Togo/UE: Prendre conscience face aux conséquences de du réchauffement climatique

Togo/UE: Prendre conscience face aux conséquences de du réchauffement climatique

Bruno Hanses, conseiller à la délégation spéciale de l’Union Européenne au Togo a appelé ce lundi 23 septembre 2019 à cesser de sous-estimer l’impact du réchauffement climatique sur la planète.

 

Il s’exprimait au siège de l’ délégation de l’UE à Lomé face à la presse à l’occasion du lancement officiel de la deuxième semaine européenne de la diplomatie climatique.

 

Les ambassadeurs de la France et de l’Allemagne au Togo l’ont entouré à l’occasion.

 

« L’impact du réchauffement climatique sur notre planète est catastrophique » a indiqué Hanses appelant par ailleurs chacun à « une prise de conscience et remplir ses obligations envers notre belle planète ».

 

Le réchauffement climatique aujourd’hui c’est la fonte des glaciers qui se traduit par une perte de 15 % de sa superficie et de 40 % de son épaisseur depuis 1979. Le record de fonte de la banquise arctique a été établi pour l’année 2017 et l’augmentation du niveau des océans depuis l’an 2000 a atteint déjà 2cm.

Abonnez vous à la newsletter

[contact-form-7 id= »4081″ html_class= »cf7_custom_style_2″]

Au Togo, l’impact du réchauffement climatique est plus dans la déforestation et surtout une forte érosion côtière menaçant de disparition les villes côtières. Il urge d’agir, mais surtout que la prise de conscience soit générale.

 

Pour la délégation de l’Union Européenne au Togo, « le mouvement mondial de la jeunesse en faveur de l’action pour le climat est un signe de cette prise de conscience, dans nos sociétés, que le changement climatique est une réalité pressante », d’où le thème choisi pour cette semaine : « la jeunesse et sa participation à l’action pour le climat ». 

 

La « Semaine de la diplomatie climatique », sera alors une occasion pour la délégation de l’union européenne au Togo de  « montrer leur soutien aux jeunes » et de les sensibiliser autour des conséquences du changement climatique.

 

 Les activités prévues cette année vont de la traditionnelle conférence de presse des ambassadeurs qui a ouvert la semaine ce lundi à Lomé, à une simulation des négociations climatiques par les jeunes en passant par une présentation des premiers résultats obtenus sur les contrats de subventions du Programme d’Appui à la Lutte contre le Changement Climatique (PALCC) et des conférences publiques sur la gestion des déchets au Togo et sur l’agro écologie.

 

Pour rappel, « la semaine européenne de la diplomatie climatique » est un évènement qui trouve son origine dans l’accord de paris signé à l’unanimité lors de la COP21 en 2015.

 

Avec Anadolu

Chargement...