Togo : une femme Premier ministre, une première

Togo : une femme Premier ministre, une première

Le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, a nommé, lundi 28 septembre, Victoire Dogbé Tomegah, au poste de Premier ministre de la République togolaise en remplacement de Komi Sélom Klassou, qui a démissionné vendredi dernier.

 

C’est la première fois dans l’histoire politique du pays qu’une femme soit nommée à ce poste de Premier ministre.

 

Née en 1959 et mère de 3 enfants, Victoire Dogbé-Tomégah était jusque-là directrice de cabinet de la présidence de la République togolaise et cumulait avec ce poste celui du ministère du Développement, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes.

 

Diplômée en markéting, spécialisée en « General Management Finance » au Jutland Technology Institute AARHUS de Danemark, la nouvelle patronne de la primature au Togo est aussi un Orchestrating Winning Performance formée l’International Institute for Management Developpement de Lausanne en Suisse.

 

Elle fut fonctionnaire des Nations Unies avant de rejoindre, en 2005, le gouvernement de Faure Gnassingbé à son arrivée au pouvoir en avril de la même année.

 

Elle a été promue 3 ans plus tard, c’est à dire en 2018 comme directrice de Cabinet de Faure Gnassingbé, poste qu’elle a gardé jusqu’à ce jour.

 

Maintenant Premier ministre, elle doit former dans un délai court, a-t-on appris, son 1er gouvernement et reprendre les urgences actuelles du gouvernement gérées par son prédécesseur, notamment la pandémie de la Covid 19.

Ken LOGO

Post a Comment