Une semaine après la feuille de route, la CEDEAO revient à Lomé pour préciser les contours

Une semaine après la feuille de route, la CEDEAO revient à Lomé pour préciser les contours

Une semaine après la feuille de route de sortie de crise de la CEDEAO pour le Togo, Jean Claude Brou, le Président de la Commission de la CEDEAO revient à Lomé et devra rencontrer les différents acteurs à la mi journée ce mercredi dans le cadre habituel de l’hôtel du  février.

« Dans le cadre du  dialogue inter-togolais, nous avons l’honneur, au nom de Son Excellence Dr Jean-Claude Kassi Brou, Président de la commission de la CEDEAO, de vous inviter à prendre part à une rencontre, le mercredi 8 août 2018 dans l’auditorium Evala de l’Hôtel 2 Février de Lomé à partir de 12 heures », lit-on dans un courrier adressé par l’ambassadeur Garba Lompo aux deux parties (gouvernement et la coalition des 14 partis de l’opposition).

C’est en somme une première réunion du comité de suivi d’après la feuille de route du 31 Juillet 2018. Mais Qu’est ce qui sera dit au cours de cette rencontre ?

 » C’est essentiellement le Président de la Commission de la CEDEAO qui vient pour bien expliquer, clarifier et préciser la teneur de la feuille de route et réaffirmer leur disponibilité à accompagner le gouvernement et les acteurs togolais dans la mise œuvre et application des décisions et recommandations des chefs d’Etat » affirme une source proche du gouvernement togolais à Africa Full Success. 

L’opposition avait soutenu dans sa réaction au lendemain de la sortie de la feuille de route que la feuille de route de la CEDEAO « manque de précisions et nécessite de clarification quand aux revendications essentielles formulées notamment, le départ de Faure Gnassingbé du pouvoir, la transition pour une mise en oeuvre consensuelle de la feuille de route etc…).. Alors que du côté du gouvernement togolais  » tous les débats et points de blocage ont été tranchés, en toute connaissance de cause, par les dirigeants de la sous-région ».

Jean Claude Brou devrait travailler à clarifier les points et zones d’ombres des uns et des autres lors de la rencontre de ce mercredi.

Selon la source proche du gouvernement togolais contactée par Africa Full Success, « Il est prétentieux de croire que les délibérations des chefs d’état et de gouvernement de la CEDEAO seraient insuffisantes ou souffriraient de manquements, et qu’il pourrait y avoir d’autres dialogues et discussions interminables ».

 » Le gouvernement et sa majorité ne vont pas se prêter à ce jeu de dilatoire, et les facilitateurs non plus, ne sont pas disposés à nous accompagner dans une situation d’enlisement et de statu quo » affirme la même source par ailleurs.

C’est du pile au face qui va se jouer en quelque sorte ce mercredi à Lomé.

 » C’est maintenant que commence le dialogue avec le gouvernement togolais » avait déclaré Me Apévon Dodzi du FDR, parti membre de la coalition des 14 à l’occasion de la réunion des femmes de son parti lundi.

Encore une fois, c’est avec des positions sommes toutes parallèles que les deux partis s’apprêtent à entrer dans cette salle Evala de l’Hôtel 2 Février de Lomé ce midi.

Vivement que la lumière soit

Ken LOGO

Post a Comment